Emergency Call 118
Tuesday, June 20, 2017

Otites, surdité congénitale, coton tiges… Le point avec le DR Serge Maurice, ORL


Le Dr Serge Maurice, doyen des ORL (Oto-Rhino-Laryngologie) à Maurice nous parle des troubles auditifs, des gestes à éviter pour prévenir ces troubles, et des maladies des oreilles qui touchent les enfants.

A la Fortis Clinique Darné où il travaille, le Dr Serge Maurice reçoit beaucoup de patients souffrant de maladies touchant les oreilles. Et parce que les maladies ORL font partie des troubles courants de l’enfance, le Dr Maurice traite aussi beaucoup d’enfants. Parmi les troubles les plus récurrents chez l’enfant, il y a l’otite.

Docteur, parlez-nous de l’otite ? Y-at-il plusieurs types d’otite ?

« Il y a 3 types d’otite. L’otite externe, l’otite moyenne aiguë et l’otite séreuse. L’otite externe a souvent pour cause la présence d’eau et d’humidité dans l’oreille. Elle peut être extrêmement pénible mais bénigne. L’otite moyenne aiguë apparait souvent après une grippe ; c’est la caisse du tympan, reliée au nez par la trompe d’Eustache qui se remplit de rhume. Quant à l’otite séreuse, elle est le trouble le plus sournois mais le plus grave. Sournois parce qu’il peut être asymptomatique et grave ; il entraine une surdité qui peut causer des troubles de langage et des retards scolaires par exemple.

Bien entendu, lorsqu’il s’agit de l’otite séreuse, une prise en charge rapide est primordiale. Elle est due à la présence d'un liquide séreux jaune derrière le tympan. Il nous en dit plus sur le traitement :

« Le traitement consiste à éliminer le liquide qui se trouve à l’arrière du tympan et qui l’empêche de vibrer. Le traitement médical est en général un traitement d’antibiotique associé à la cortisone et des exercices de ventilation de l'oreille. Si cela ne marche pas, une chirurgie peut  s’avérer être nécessaire. Elle consiste à couper le tympan pour évacuer les excès de liquide. Un aérateur peut aussi être introduit pour rétablir l’aération. »

Autre trouble qui touche beaucoup d’enfants et interpelle les spécialistes ORL : la surdité congénitale. Des situations assez banales comme une grippe durant les premiers mois de grossesse peuvent causer une surdité congénitale chez l’enfant. Heureusement qu’aujourd’hui, la surdité peut être dépistée à la naissance grâce à certains appareils et tests comme le BERA (Brainstem evoked response audiometry).

« Une fois un trouble d’audition détecté chez le bébé, il faut agir très vite, plus précisément durant les 3 premières années de la vie. C’est la période durant laquelle les deux zones du cerveau reliant l’audition au développement de la parole sont stimulées. »

Sinon, quels sont les signes annonciateurs qu’un bébé souffre de troubles auditifs/de maladies de l’oreille ?

« Si le bébé ne réagit pas, ne se réveille pas lorsqu’il y a du bruit ou s’il se tire l’oreille… Ou alors, si l’enfant dit avoir mal aux oreilles, se cogne la tête ou a l’oreille qui coule (l’oreille qui coule peut avoir comme cause une infection ou un tympan perforé)… Ce sont là des signes qui doivent alerter.»

Et parce que prévenir est toujours mieux que guérir, il y certains gestes à éviter afin de ne pas endommager l’oreille. Certains de ces gestes sont extrêmement anodins, comme l'utilisation de cotons tiges pour se nettoyer l’oreille :

« Je dis toujours ; ne mettez jamais une chose plus petite que votre coude dans votre oreille ! Votre oreille n’a pas besoin de vos coton tiges, elle n’a pas besoin de vos pinces à cheveux ou de vos clés de voitures. Votre oreille peut se nettoyer toute seule ! Certains disent devoir enlever la ‘cire’ de l’oreille, mais cette cire, le cérumen, a son rôle à jouer. De plus, le conduit auditif est en forme de ‘S’. En y insérant des objets droits et pointus, vous risquez de vous blesser. »

Autre activité à bannir ; écouter de la musique à fond avec les écouteurs. L’oreille est un organe fragile ; si vous l’agressez avec  une musique trop forte, vous risquez de souffrir de TTS (Temporary Threshold Shift), une perte auditive temporaire. Si rien n’est fait, ce trouble peut devenir permanent. Nous parlons alors de PTS (permanent threshold shift) ; c’est la surdité permanente qui s’installe. Attention aussi aux pétards !

Ne faîtes pas la sourde oreille ; prenez soin de votre audition. Et si votre enfant semble souffrir des troubles d’audition, ne tardez pas à demander l’avis d’un médecin. Merci au Dr Maurice et à la Fortis Clinique Darné pour ces précieuses informations.

To provide professional health services in a caring and friendly environment